Cavalleria Rustica

C’est le matin de Pâques dans un village sicilien. Mais cela pourrait être dans n’importe quel village du monde et à n’importe quelle époque.
Sur la place du village trône le café de Mamma Lucia, personnage truculent et central de la vie locale. Mamma Lucia a un fils unique, Turiddu, beau garçon au succès facile avec les filles.
Quand il était plus jeune, Turiddu aimait Lola, une jolie fleur du village, et Lola aimait Turiddu. Un amour adolescent tout rempli de promesses d’amour toujours ! Mais Turiddu est parti à la guerre, et, Lola, la jolie fleur, n’a pu attendre. Elle s’est mariée à Alfio, un bon gars du village. De retour à la maison, Turiddu, trouvant Lola mariée, s’est consolé avec Santuzza, à qui il a promis le mariage.

Mais l’attirance de Turiddu pour Lola est plus forte. Toutes les nuits, quand Alfio est absent, il se glisse dans la chambre de sa belle. Dès le début de l’opéra, Santuzza sait qu’elle est trompée. Elle a vu les deux amants se séparer au petit matin d’une nuit d’amour. Au milieu de la foule des villageois en liesse qui, avec Pâques, fêtent le retour du printemps, elle déambule, triste et angoissée, cherchant inlassablement Turiddu pour lui parler.

Opéra vériste au lyrisme étourdissant. Dès les premières mesures, il prend le public aux tripes et il ne le lâche plus.

 

8 instrumentistes, un chœur de 27 choristes, 5 chanteurs solistes et
4 danseurs.
Opéra présenté par le Collectif Zeste en collaboration avec l’ensemble
Bel Canto Muretain et la compagnie de danse Trajectoires sensibles.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×